Association Arkhaï
rss feed
facebook
twitter
Newsletter
*requis
Douzième numéro (avril 2007)
Étonnament, on oublie à quel point l'Église catholique romaine et donc la religion catholique ont stimulé la réflexion scientifique dès les débuts de la Renaissance. De ce mariage, l'histoire ne retient en grande partie que les « divorces ». La Renaissance est aussi la réaction naturelle à un excès de spiritualité qui s'exprime par des concepts abstraits ayant perdu tout sens et toute humanité. Il n'y a là rien d'étonnant si aujourd'hui on assiste au phénomène inverse, à savoir que la technologie et les recherches scientifiques incitent à la réflexion philosophique et téléologique par un excès de pragmatisme qui tue l'esprit humain.

L'homme n'est pas une machine que l'on peut optimiser pour qu'il s'ajuste dans un système de production, mais un esprit qui réclame de l'amour, qui a besoin d'être valorisé et de sentir sa place dans l'univers. Or, qui dit valeur, dit qualité. Cette qualité, qui naît d'un processus naturel, l'homme est bien loin de pouvoir la contrôler. Un monde qui fait place à ces valeurs ne nécessite aucun dieu. Les hommes trouveraient dans les hommes ce qu'ils cherchent sans cesse ailleurs. Car l'humanité est son propre dieu, elle possède en elle les ressources nécessaires permettant aux individus d'avancer et de grandir.

L'humanité n'est pas une mécanique, mais une interaction dynamique qui se lie en parmanence avec elle-même ; elle est ce qui est présent dans le présent et tout ce qui est perceptible à sa surface n'est que la peau morte de ce qui a été. C'est au travers de cette interaction et de ce que nous sentons que nous trouvons notre place dans le monde, même si parfois le chemin peut sembler long et sinueux.

Ákos Dobay


Sommaire

Jean-François Schwab
Le corps urbain
Illustrations : hossE
page 5.
pdf (3.4 Mb)

Daniel Eisler
De la nature cachée du Réel
page 14.
pdf (476 Kb)

Sylvia Joss
Déclaration d’une prophétesse d’Ishtar (en l’an 2007)
Illustrations : Pascale Delévaux
page 30.
pdf (824 Kb)

Sonia Ristic
Un couvert de plus
page 38.
pdf (228 Kb)

Götz Pfander & Isabel Wünsche
Exploring infinity : number sequences in modern art
page 41.
pdf (2 Mb)

Katja Eydel & Bülent Tanju
Model ve Sembol
page 67.
pdf (60.3 Mb)

Silvia Härri
Poèmes
page 83.
pdf (336 Kb)

Thomas Hug
Une lecture de l’étude Pour les sonorités opposées de Debussy
page 89.
pdf (824 Kb)

Jean-François Schwab
À quoi tu penses ?
Illustration : hossE
page 95.
pdf (812 Kb)

Tatiana & Ludmila Zarubina
Art et sciences au XXIe siècle : une ontologie de la complexité
page 118.
pdf (772 Kb)


Points de suspension …

Séverine Viret
« Ici » (deuxième partie)
page 102.
pdf (340 Kb)


Couverture

Michael Müller

Αρχαι - Arkhai

Collection philosophique
& projet transdisciplinaire